• Bien sur, cela ne pouvait se faire sans passer par la clairière de l'Armistice près de chez moi 

    j'ai eu l'occasion d'y aller plusieurs fois..

    Commémoration 14/18..

    Pour ne pas oublier.....

    Monument Alsace/Lorraine/Rethondes  

    Pour ne pas oublier.....

    Pour ne pas oublier..... 

    La Clairière de l'Armistice, tranquille place au cœur de la forêt Compiégnoise, dans l'Oise,  est soudain entrée dans l’Histoire, symbolisant aux yeux du monde entier la fin des hostilités de la Grande Guerre, le terme de 4 grandes années effroyables 

    ******

    La Somme a subit beaucoup de pertes et de ruines en tout genre..

    Monuments à Cantigny dans la Somme 

    Pour ne pas oublier.....

     Mémorial, 1st US Infantry Division, "Big Red One"

    - Ce monument est dédié aux morts et blessés de la 1ère division US et à la première grande bataille de cette célèbre "Big Red One" - Le général John J. Pershing écrivait "C'était une question de fierté pour la Force Expéditionnaire Américaine que les troupes de cette division, dans leur première bataille... affichent la force morale et le courage de vétérans, tiennent le terrain gagné, et refusent à l'ennemi le plus petit avantage". Plus de 1.000 soldats américains ont été mis hors de combat durant cette bataille dont 199 sont morts.

    ( bataille entre 2 communes, avant il se trouvait sur la départementale visible de tout le monde..

    il a  été déplacé cette année, mais dommage pas d'indication pour les non connaisseurs)

    Pour ne pas oublier.....

    Pour ne pas oublier.....

     Monument commémoratif 28e R.I de la 1ère D.I. U.S.

    Inauguré le 08/07/2007.

    Au centre du village, tout proche du premier monument

    "Lors de la 1ère guerre mondiale, à l'aube du 28 mai 1918, le 28e régiment d'infanterie de la première division du corps expéditionnaire des États-Unis commandé par le colonel Hanson E. Ely. mena à Cantigny le première offensive américaine majeure. Les autres forces de la première division, accompagnées de l'aviation française, de l'artillerie, des chars et des lance-flammes, appuyèrent l'attaque. La prise puis la défense de Cantigny contre des troupes allemandes déterminées démontrèrent la valeur du soldat américain et renforcèrent le moral des alliés à un moment critique. Environ 900 membres du régiment furent tués ou blessés au cours des quatre jours de la bataille. Le régiment fut honoré de la Croix de Guerre avec palme et désigné sous le nom "Les Lions de Cantigny". L'insigne du régiment comporte un lion dérivé des armoiries de la Picardie"

    Pour ne pas oublier.....

     

    Pour ne pas oublier...Commémoration 14/18..

    Louis  Bellette était  un grand oncle décédé a 28 ans ainsi que l'oncle Bécu

    CLIC

    Pour ne pas oublier.....

    Etant natif de Pierrefonds son nom figure aussi sur ce monument aux morts 

    Commémoration 14/18..

    Ainsi que sur cette plaque dans la mairie

    Pour ne pas oublier...Commémoration 14/18..

    un clic sur la photo pour agrandir

    ******

    Puis Lors d'une expo de patch le mois dernier sur la guerre , l'on a pu voir tout le travail réalisé par une seule personne

    Il lui a fallut des heures et des recherches , pour ne pas oublier

    Pour ne pas oublier...Commémoration 14/18..

    Superbe tableau, réalisé aux points de broderie, et patch...très émouvant

    Commémoration 14/18..

    Sans oublier  ces gueules cassées..

    Commémoration 14/18..

    En espérant ne plus jamais connaitre ses atrocités

    ........

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    15 commentaires
  •  

    Pas si loin que ça pour certain(e)s d'entre nous...je vous emmène dans ce joli village de st Joseph, crée afin  de permettre aux gens de  ne pas oublier ce que fut la vie avant le modernisme

    Parcourez ce village traditionnel qui évoque les années 1900 à 1960.  Il a été entièrement reconstitué à partir de matériaux anciens, façades de magasins,  échoppes d’artisans, objets d’époque… que Daniel Baclez et ses proches ont  récupéré un peu partout … Ici la boulangerie, la quincaillerie, l’horlogerie, l’école, la cordonnerie, l’imprimerie… Là, le manège de chevaux de bois et sa roulotte de forains… deux moulins, une chapelle… Sans oublier l’estaminet où vous pourrez déguster de bons petits plats régionaux. C’est un lieu familial, convivial, sympathique, fait pour tous les âges et toute la famille… à voir vraiment ! 

    Un retour dans le temps....

    Traversons ce pont pour  la visite,  j'ai fait plus de 300 photos, mais pas de soucis, quelques unes ,

    vous donneront l'envie d'en savoir plus!!!

    Un retour dans le temps....

    Un retour dans le temps....

    Un retour dans le temps....

    Dommage une restauration lui donnerait un grand bonus , surtout une avec toit ouvrant datant de 1951

    Un retour dans le temps.... 

    La maison du matelassier ( que c'était confortable et chaud)

    Un retour dans le temps....

    Des serrures à foison, tout est bien rangé

    Un retour dans le temps....

    Je n'ai pas compté le nombre de maisons avec leur différents métiers , mais sur celles ci, tous les noms inscrits ont été réels

    Un retour dans le temps....

    Un retour dans le temps.... 

    Attention de reculer d'1 heure dans la nuit de samedi à dimanche...

    Un retour dans le temps....

    Un retour dans le temps....

    Un retour dans le temps....

    Avec l'épicerie , il y avait aussi la mercerie

    Un retour dans le temps....

    Hé oui que serait un village sans son école

    *****

    Puis parfois des dons , comme cet !!!

    Un retour dans le temps....

    Insolite, corbillard refait entièrement par le propriétaire ( 300h de travail)

    ******

    Je ne connaissais pas le métier de cette charmante personne

    Un retour dans le temps.... 

    La Goualeuse des rues,chanteuse des chemins, semant les complaintes à tous les vents

    Revenons au temps ou la radio n'existait pas encore ,

    A la belle époque c'est avec sa voix que l'on apprenait les chansons, elle vendait paroles et musique sur la

    place du marché et dans les rues

     *****

    Un retour dans le temps....

    Un retour dans le temps....

    Un retour dans le temps....

    Un retour dans le temps....

    Un retour dans le temps....

    J'ai pris cette photo avec une petite pensée pour mon grand père, dont c'était le métier

    Il reste encore tant de choses à découvrir, mais le mieux c'est d'y aller ou de voir un très bel article d'un blog.

    .dommage on ne peut laisser des coms

    Cliquer ICI

     

    Partager via Gmail Pin It

    20 commentaires
  •  

     

    Une sortie avec les anciens qui nous emmène dans un endroit où les souvenirs surgissent

    Pourquoi ce titre..simplement  parce qu'un homme en a rêvé et l'a réalisé, 

    que d'heures consacrées à ce charmant petit village St Joseph à Guînes ( 62)

    Il a tout financé lui-même et n'a jamais demandé la moindre subvention.

    Il a su se faire aider par des artisans, menuisiers et charpentiers ainsi que son fils Etienne,

    diplômé de St Luc, la grande école d'ébénisterie belge.

    *****

    Son créateur ,Daniel Baclez

    Un rêve devenu réalité...

    Né à Audinghen (Pas-de-Calais) en 1938, D. Baclez retrace sa vie privée et professionnelle au cours de laquelle il créa un magasin libre-service de bois et de bricolage. Il souligne l'importance de sa foi chrétienne qui l'a aidé tout au long de son existence et qui le poussa à créer de ses mains dans le marais de Guines le village Saint-Joseph, reconstitution d'un village traditionnel. 

    Dès l'entrée, nous sommes transportés des années en arrière.

    Un rêve devenu réalité...

    Un rêve devenu réalité...

    Un rêve devenu réalité...

    Prenons le chemin de la chapelle

     Un rêve devenu réalité...

    Un rêve devenu réalité...

    Même les chiens sont  admis ( petit clin d'oeil )

    Un rêve devenu réalité...

    Un rêve devenu réalité...

    Un rêve devenu réalité...

    De très beaux vitraux qui donnent de la lumière.... 

    Un rêve devenu réalité...

    Un rêve devenu réalité...

    Un rêve devenu réalité...

     Ce plafond en forme de coque de bateau...

    Un rêve devenu réalité...

    Ce chemin de croix qui est composé de 14 stations en forme de petites chapelles ,a été offert à Daniel Baclez ,

    par les soeurs franciscaines de Caffier, village voisin de Guînes et provient d'une église vouée à la démolition.

    Un peu plus loin

    Un rêve devenu réalité...

    La reproduction de la grotte de Lourdes

    Un rêve devenu réalité...

    Un rêve devenu réalité...

    Quelques pas

    plus loin d'autres petites chapelles

    Un rêve devenu réalité...

    Un rêve devenu réalité...

    Un rêve devenu réalité...

    Un rêve devenu réalité...

     

    Un rêve devenu réalité...

    Un rêve devenu réalité...

     

    J'ai encore beaucoup à partager, ce sera pour une autre fois.

    Bon samedi avec le soleil 

    Partager via Gmail Pin It

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique